Quel équin choisir ?

Le choix de votre équin dépendra du but de votre sortie. Attelage de loisir, promenade, cross, travail léger, travail lourd, compétitions, ... il y en a pour tous les goûts. Pour ce faire, l’homme a sélectionné des races de chevaux, en les assignant à des tâches bien spécifiques.

Ânes ou chevaux ?

On parle souvent de chevaux, mais n'oublions pas les ânes ! Ces braves bêtes sont volontaires, intelligentes (si on les comprend) et ne sont pas difficiles pour la cuisine. Mais, comme toujours, il faut prendre en compte quelques bémols.

Le temps du Nord ne leur convient pas vraiment, ils ne sont pas prêts pour nos contrées humides. Il est également difficile de trouver un bourrelier qui réalisera des harnais adaptés, la morphologie d'un âne se différençant de celle d'un cheval ou d'un poney. Enfin, l’herbe de nos prés est trop riche et est l'une des causes principales de fourbures.

Il est utile de savoir que l’âne est parfait pour les routes étroites. Il se déplace comme sur un fil. Au Maroc, les ânes sont utiles pour livrer les marchandises : une fois qu’ils connaissent le chemin, les marchands n'ont plus qu'à charger la marchandise sur leur dos. Pour le reste, c’est l’animal qui livre.

Chevaux ou poney ?

Selon les normes établies dans les années 60, le poney mesure maximum de 148 cm. Il est généralement plus docile et moins sanguin que le cheval. Il a un bon contact avec les enfants, est affectueux et aime se promener.

Ne négligez pas la force de ce petit animal. Prenons l'exemple du poney shetland, l’équin le plus fort au monde (rapport poids/force). Originaire des rudes Iles Shetlands en Ecosse, il n’a pas peur du froid et ne fait pas la fine bouche face à la nourriture maigre.

Cheval de selle ou cheval de trait ?

Le cheval de selle est un animal à sang chaud. Il est endurant au trot. Vous pourrez faire de grandes distances avec lui. Parmi les chevaux de selle les plus employés dans la course attelée, on retrouve le trotteur (français ou américain), un cheval fait pour courir. Bien entraîné il vous permettra de réaliser de grandes distances, à trot normal, mais vous pourrez aussi faire des pointes de vitesses. Très utile le jour où vous devez vous rendre en catastrophe à la gare au risque de rater votre train ! 

Le cheval de trait est un animal à sang froid. Il est endurant à l’effort. Vous pouvez lui faire tirer de grosses charges, mais à vitesse réduite.

Les chevaux de trait légers, comme le gi psy-cob ou le cob, sont des chevaux calmes et polyvalents dans le travail. Les chevaux de trait lourds, comme le cheval ardennais, le brabançon, le cob normand ou encore le trait du Nord,sont des chevaux de labour, de débardage et d’attelage lourds. Malgré son imposante carrure, n’ayez pas peur de lui : c’est un cheval naturellement posé, volontaire et placide. Sachez que ces chevaux mangent énormément. 

En conclusion, voici un « rapport » de force entre les chevaux :

  • La puissance du cheval est la masse fois la vitesse (fois l’accélération de la pesanteur) : P= m * v (* g)
  • Le cheval de selle va tirer 150 kg sur 10 kilomètres en 1 heure, tandis que le cheval de trait tirera 500 kg sur 10 kilomètres en deux heures.
  • Comme pour les moteurs thermiques, un moteur de 50cv peut aller à du 5000tr/min, mais sans couple, car à la moindre difficulté, il lâche. Un autre moteur de 50 cv va faire que du 500tr/min, mais vous pouvez tirer 1 tonne sans problème, car son couple est plus grand.